On a rencontré Camille qui nous a directement étiqueté !

Ah la passion, vous connaissez ses effets ? Et bien quand on passionné par quelque chose, on en parle presque tout le temps. Et dès que l’occasion nous est offerte, on l’expose de fond en comble.

Alors, Camille étant passionné des étiqueteuses, nous avons décidé de lui rendre une petite visite à cet effet. Et comme on s’y attendait, il nous a directement étiqueté. Vous pouvez donc comprendre facilement que cette rencontre a été des plus fructueuses en matière d’information sur les étiqueteuses.

Nous vous invitons donc à lire ces quelques lignes jusqu’à la dernière si vous envie de connaitre tout ce que nous avons appris sur les étiqueteuses grâce à Camille.

Les différents types d’étiqueteuse

Afin de coller avec plus de facilité des étiquettes adhésives sur vos différents supports, les concepteurs d’étiqueteuses sont venus à en fabriquer de plusieurs types.

Camille nous a en effet confié que si l’on se rendait dans une boutique de vente d’étiqueteuses, nous aurons le choix entre plusieurs types d’étiqueteuses dont les plus en vogue sont : les étiqueteuses automatiques et les étiqueteuses manuelles.

Mais Camille ne s’est pas arrêté sur les différents types d’étiqueteuses. Il nous a également coaché sur la manière dont il faut procéder pour choisir celle qui nous faut.

Comment choisir une étiqueteuse ?

Selon Camille, plusieurs critères sont à considérer avant le choix de son étiqueteuse. Il s’agit tout d’abord du poids de l’étiqueteuse. Le poids de cet appareil est très important parce qu’il influence le rendement des utilisateurs surtout lorsqu’il s’agit d’une entreprise où elle poumon.

En effet, Camille nous a gentiment confié que lorsqu’une étiqueteuse est trop lourde, son utilisation fatigue l’utilisateur. Et lorsqu’elle est trop légère, la précision dans le collage des étiquettes risque de prendre un sérieux coup.

Le deuxième paramètre que vous devez prendre en compte avant de choisir votre étiqueteuse est de déterminer si la surface du support sur lequel vous devez l’utiliser est rigide, irrégulière, souple ou fragile. L’endroit où les étiquettes doivent être posées est également essentiel. Il faut donc déterminer s’il s’agit d’une partie inférieure, supérieure ou latérale.

 

Le dernier interview ici avec Marion